Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 13:21

La chasse aux Limaces !

 

La limace des jardins (Arion hortensis) attaque de femme limacetrès nombreuses cultures potagères,     ornementales et fruitières. Elle provoque des trous sur les feuilles et des encoches sur leur bord, en respectant les nervures. Elle consomme de jeunes plantules mais également des racines, des fruits et des tubercules, et cela finit par abimer les fleurs et arbustes, et peut détruire les récoltes par l’attaque des jeunes pouces. 

L'adulte long de 30 à 40 mm, noirâtre et visqueux. De mœurs nocturnes, sa présence est décelable sous les abris naturels (mottes de terre, cailloux…) et aussi à ses traces brillantes et visqueuses de mucus sur les plantes attaquées ou de mucus séché sur le solà leur proximité. 

L’œuf, de couleur claire, a 2 mm de diamètre.  Il est pondu par groupe de 10 à 50 sous quelques centimètres de terre, à proximité d’un système racinaire. L’adulte pond environ 400 œufs. Le temps d’incubation des œufs dépend de la température et l’éclosion à lieu au bout de 2 à 4 semaines. 

L’hivernation à lieu généralement à l’état d’œuf ou sinon d’adulte, sous la surface du sol. La durée de vie de la limace peut atteindre un an.

Lorsque ce ravageur est en présence à la fois d’un sol motteux ou pierreux qui lui sert de refuge et d’une jeune culture avec des organes tendres pour le nourrir, il se dévlimace 1eloppe très rapidement. Il est particulièrement nuisible quand la température est supérieure à 10 °C. Des conditions climatiques humides prolongent sa durée d’activité. A contrario, des périodes de gel en-deçà de -3 °C ou de longues périodes de sécheresse leur sont néfastes.

 

Maintenant que nous connaissons l’ennemi, voici comment le combattre :

  • Détruisez les résidus des précédents culturaux, au moins un mois avant la mise en place de la culture.
  • Favorisez la présence des auxiliaires, comme les merles, hérissons, musaraignes, orvets, carabes, crapauds ou grenouilles, qui sont friands de ce ravageur. Pour les préserver, limitez l’emploi des pesticides.
  • Binez en été, afin de faire remonter les œufs en surface pour qu’ils se dessèchent ou soient consommés par des prédateurs. Pour les sols battants, le binage superficiel gène la progression des limaces.
  • En conditions humides et douces, posez en prévention des pièges (tuile retournée ou planche) où les limaces vont se réfugier la nuit, puis éliminez les ravageurs manuellement.
  • Entourez vos rangs de laitues de sciure de bois, cendres, coquille d’œuf, paillettes de lin, fougères… Leurs textures gênent la progression des limaces.
  • Il existe dans le commerce des nématodes parasites des limaces. Il faut néanmoins prendre des précautions quand il s’agit d’introduire de nouvelles espèces dans le milieu.
  • La limace déteste les surfaces rugueuses. Vous pouvez alors déposer au sol autour de vos plantations une couche de sciure ou de cendres de bois. Il faut par contre renouveler le dépôt après chaque pluie pour la cendre, car elle se transforme alors en couche dure qui n’arrête plus les limaces.
  • Et enfin, la limace est une grande ivrogne !!! Et oui, si vous posez au sol une coupelle pleine de bière, et que vous posez au-dessus sur des calles une autre coupelle plus grande retournée pour éviter le lessivage de la bière par la pluie, vous trouverez rapidement tout un tas de limaces noyées dans la bière.

 

P.G.

Partager cet article

Repost 0
Published by AMC - dans Pratique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog AMC
  • Le blog AMC
  • : Notre association a pour but de trouver des fonds et des moyens afin de réaliser des travaux dans les maisons de personnes handicapées, afin de leurs permettre de mieux y vivre avec leur handicap.
  • Contact

Compteur de visites

 

Vous êtes la

 Website counter ème personne

à visiter notre blog.

 

Merci!

Recherche

Comment pouvez-vous nous aider

 

Vous désirez nous aider !

 

 Vous pouvez le faire de diverses façons :

 Association Adapter la Maison de Chantal  

    - Par le don de matériaux.

    - Par le don d'intervention en tant que

      professionel.

    - Par le don financier. 

 

Pour le dernier, vous pouvez envoyer votre participation à l’adresse suivante :

  Association Adapter la Maison de Chantal

  L’Espace Associatif

  53 Impasse de l’Odet

  29000 Quimper

 

Pour les autres, merci de nous contacter via le mail contact@admlc.fr ou au              06 99 71 37 63.

Nous tenons une liste à jour des matériaux dont nous avons besoin.

 

Vous pouvez aussi nous aider en faisant vos recherches internet au quotidien par grâce au lien suivant :

 

DONEO

 

DONEO-Logo.png

 

En effet, que ce soit par une recherche via Google (0,001€), en complétant un sondage (1€), ou en réalisant un achat via les multiples partenaires de Doneo (pourcentage de l'achat propre à chaque partenaire), chacune de ces actions nous aidera à trouver des fonds.


 


 

Nous Recherchons !!!!!

 

Nous recherchons des profesionnels pour nous aider:

 

    - Un couvreur : il y à quelques trous dans la toitures à réparer.

 

    - Un menuisier :  des ouvertures sont à poser 

 

A tous les professionels qui pourraient nous aider, merci de nous contacter.

 

    constru8[1]

Nous Contacter

 

Vous désires nous contacter

 

contact@admlc.fr