Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 10:23

Article du 30.09.14 - Restauré le 22.03.18

 

Je veille à l’entretien de mon réfrigérateur

 

     

    • Prendre garde à la chaleur

    Les instruments de cuisson (four, cuisinière...) sont des équipements qui doivent être placés à l’écart du réfrigérateur. De même, celui-ci ne doit pas accueillir des aliments chauds qui lui demandent une énergie supplémentaire pour produire du froid et augmente donc sa consommation.

     

    • Contrôler la température

    La conservation des aliments nécessite une température comprise entre 2°C (étages du haut), et 4°C (étages du bas). Dans un congélateur, elle doit être de -18°C. En plaçant un thermomètre dans le bac à légumes du réfrigérateur (température la plus élevée), il est facile de réguler la dépense d’électricité.

     

    • Dégivrer régulièrement

    Dès que la couche de givre dépasse 2 à 3 mm, il est impératif de dégivrer vos appareils pour qu’ils consomment moins. 1/2 cm de givre augmente jusqu'à 30 % la consommation des réfrigérateurs et congélateurs.

     

    • Nettoyer la grille

    La grille située à l’arrière du réfrigérateur est chargée d’expulser la chaleur extraite de l’appareil. Elle doit être vérifiée et nettoyée deux fois par an environ.

     

    • Vérifier l’étanchéité des portes

    L’apparition rapide du givre, c’est souvent des joints fatigués. Pour le vérifier, il suffit de fermer la porte du réfrigérateur sur une feuille de papier : si on la retire facilement, les joints sont à changer.

     

    Hausse de consommation d’électricité : +5 % à chaque degré supplémentaire et +30 % au-delà de 3 mm de givre

     

     

    J’utilise bien mon lave-linge

     

       

      • Adopter le bon programme

      Faites tourner votre lave-linge quand il est à pleine charge. Une machine remplie est plus économique que 2 lavages en touche "éco" ou "demi-charge".

       

      • Bien investir

      Lors de l’achat d’un lave-linge, choisir de préférence un modèle de classe A ou A+.

       

      • Laver à basse température

      Laver à la température la plus basse possible est recommandé. Un lavage à 30°C consomme 3 fois moins d'énergie qu’un cycle à 90°C, et en plus, il préserve le linge. Certaines lessives performantes permettent même de laver à froid !

       

      • Éviter le prélavage

      Cette opération est rarement nécessaire avec les textiles et les machines modernes et cela permet d'économiser de l'eau et de l'énergie.

       

      • Adapter l'essorage

      Si vous devez utiliser un sèche-linge, essorez auparavant au maximum pour réduire le temps de séchage

       

      Adopter les auxiliaires de lavage

      Constituées de caoutchouc recyclé, ces boules, glissées avec le linge dans le tambour de l’appareil, sont très efficaces : 30 % d’eau et 20 % de lessive en moins.

      Chaque foyer français consacre 12 % de sa consommation d’eau au lavage du linge.

       

      Je me sers du fil à linge

       

      • Profiter du soleil et du vent

      La corde à linge ou l’étendoir sont des moyens naturels pour faire sécher le linge. Le sèche-linge électrique dépense environ 250 kWh par an, soit 15 % de la consommation annuelle d’électricité (hors chauffage).

       

      Sur un an, un sèche-linge consomme environ 350 kWh, soit 2 fois plus d'énergie qu'un lave-linge en moyenne.

      En plus, le linge qui est séché dans le sèche-linge s’use bien plus vite, vous en serez convaincu en regardant le volume de fibres extraites des filtres du sèche-linge après chacune de ses utilisations.

       

      Bien régler la température du chauffage :

       

         

        La température moyenne idéale est de 19°C pour les pièces à vivre (salon, salle à manger, cuisine, etc…), de 21-22°C pour la salle de bain lors de son utilisation, et de 16°C pour la chambre d’un adulte.

        Chaque degré supplémentaire représente 7% de consommation en plus ! En se basant sur la moyenne de consommation annuelle par foyer de l’année 2011 qui est de 4700 KWh, cela représente :

               20% de 4700 (part du chauffage en électrique) è 940 KWh

               7% de 940 (sur-consom. par degrés en +) è 65,8 KWh / an/degrés en plus

               Avec un prix moyen en 2011 de 11,38€ è 748,80€ / an/degrés en plus

        Et oui, ça fait pas mal !!!!

        Et le calcul est le même pour toute autre énergie utilisée pour le chauffage !!!!

         

        De même, lorsque l’on s’absente un week-end, si l’on coupe totalement le chauffage, et qu’on le rétablit à son retour, l’énergie consommée pour remettre la température des pièces et de leurs ameublements est largement supérieure à celle économisée.

         

        Pour réaliser une économie, il ne faut pas baisser la température de plus de 3°C, ce qui est réalisé par les convecteurs électriques lorsqu’on met leur interrupteur en position économie.

        Bien entendu, ce principe est tout aussi valable pour les autres énergies de chauffage.

         

        Ha, j’oubliais : on ne met jamais rien à sécher sur un radiateur quel que soit l’énergie de chauffage, car ça interrompt la convection, et donc la circulation de la chaleur dans la pièce. On est alors obligé de monter le thermostat du radiateur pour une même sensation de chaleur. On peut par contre sans souci mettre des objets à sécher devant le radiateur !

         

        Bien régler la température de l’eau chaude sanitaire :

         

        L'eau chaude sanitaire (ECS) fournie par votre chauffe-eau est une importante source de dépense énergétique (de 10 à 15% selon l'Ademe). En veillant à ce que votre chauffe-eau soit à la bonne température, vous pouvez éviter une surconsommation énergétique, c’est-à-dire réaliser des économies, tout en vous protégeant de certains risques sanitaires.

         

        Bien souvent, cette température est mal réglée, et cela provoque plusieurs choses :

        • Lorsqu’elle trop chaude, vous devez bien souvent rajouter de l’eau froide pour obtenir la bonne température ! Vous avez alors dépensé pour chauffer de l’eau que vous refroidissez !
        • Lorsqu’elle trop chaude, cela peut provoquer de graves brûlures !
        • Lorsqu’elle trop froide (en dessous de 50°C), cela permet la prolifération éventuelle de bactéries et microbes.
        • Lorsqu’elle trop froide, cela renforce l’entartrage de l’appareil de chauffe et des canalisations.

        En prenant en compte tous ces éléments, il est conseillé de régler cette température vers 55°C.

         

         

        Nettoyer sa VMC :

         

         

        La VMC fait rentrer de l’air extérieur dans les pièces de vie, et expulse l’air vicié depuis les pièces humides (cuisine, WC, salle de bain, débarras). L’air circule ainsi de l’entrée vers la sortie, renouvelant 0,6 volume des pièces chauffées de la maison, chaque heure.

         

        L’air aspiré entraine avec lui des graisses et des poussières. Ces dernières se collent sur les grilles des bouches d’aspiration, et sur les pâle du ventilateur inclus dans le bloc VMC.

         

        Cela nécessite donc un nettoyage annuel pour conserver les capacités optimums du système.

        Pour les grilles d’aspiration, elles sont en générale déclipsable. Il suffit alors de les nettoyer dans un peu d’eau tiède avec un peu de produit vaisselle. Rinçage, essuyage, et repose !

         

        Pour ce qui concerne le bloc VMC, ils sont en général posés sous la toiture, et sont équipés de 4 vis quart de tour pour les ouvrir. Un petit coup de brosse douce sur les pales, et un petit coup d’aspirateur, et on referme.

         

         

        Bien aérer ses pièces :

         

        Pour aérer une chambre, il faut compter …… 5 minutes, pas plus !

         

        En effet, en 5 minutes, tout le volume d’air est totalement renouvelé. Si on aère plus longtemps, et qu’il fait soit plus froid, soit plus chaud dehors, la température des sols, murs et plafonds, ainsi que celle des meubles va suivre celle de l’extérieur.

         

        Il faudra alors beaucoup plus d’énergie pour soit refroidir, soit réchauffer tout cela !

         

         

         

        Voilà, maintenant, vous avez les principales clés pour de belles économies au quotidien !

         

         

        P.G.

        P.G.

        Partager cet article
        Repost0

        commentaires

        Présentation

        • : Le blog AMC
        • : Notre association a pour but de trouver des fonds et des moyens afin de réaliser des travaux dans les maisons de personnes handicapées, afin de leurs permettre de mieux y vivre avec leur handicap.
        • Contact

        Compteur de visites

        Vous êtes la
         
        un compteur pour votre site
         
        èmes personne à visiter notre blog

        Recherche

        Comment pouvez-vous nous aider

         

        Vous désirez nous aider !

         

         Vous pouvez le faire de diverses façons :

         Association Adapter la Maison de Chantal  

            - Par le don de matériaux.

            - Par le don d'intervention en tant que

              professionel.

            - Par le don financier. 

         

        Pour le dernier, vous pouvez envoyer votre participation à l’adresse suivante :

          Association Adapter la Maison de Chantal

          L’Espace Associatif

          53 Impasse de l’Odet

          29000 Quimper

         

        Pour les autres, merci de nous contacter via le mail adapter-maison-chantal@orange.fr

        ou au   06 99 71 37 63.

         

        Chaque soutien est le bienvenu..

         

         

         

         

        Nous Recherchons !!!!!

         

        Nous recherchons des professionnels pour nous aider:

         

            - Un couvreur : il y a quelques trous dans la toiture à réparer.

         

            - Un menuisier :  des ouvertures sont à poser 

         

        A tous les professionels qui pourraient nous aider, merci de nous contacter.

         

            constru8[1]

        Nous Contacter

         

        Vous désirez nous contacter

         

        adapter-maison-chantal@orange.fr

         

        Petit guide de la collecte des moyens d'écriture usagés

         

         

        Petit guide de la collecte des Moyens d'Écriture Usagés

         

         

        Nous avons adhéré au système de TERRACYCLE fin 2012 avec la collecte des moyens d'écriture usagés.

        Chaque article collecté est recyclé par TERRACYCLE qui nous reverse alors 1ct d'€uro.

        La matière recherchée est le plastique. TERRACYCLE les isole des métaux et des encres, et les réutilise dans la réalisation d'autre produits

         

        Les produits à collectés sont donc :

          - Les stylos bille, les stylos plume et leurs cartouches d'encre

          - Les feutres, marqueurs, surligneur, ....

          - Les porte-mines

          - les effaceurs liquide, en stylo, ou en ruban.

         

        Aucun autre produit n'est accepté !!!!